2019 06

Tournage Montage et étalonnage de l'émission "Manger c'est Voter" dans la Meuse réalisé par PIERRE BELET.

Aujourd´hui, le journaliste gastronomique, Périco Légasse, prend la direction de la Meuse. C´est le sénateur du groupe Les Indépendants-République et Territoires, Franck Menonville qui l´accueille. Leur rencontre a lieu dans un des champs de céréale du sénateur. En effet, Franck Menonville est un sénateur paysan. La mirabelle est le fruit emblématique de la région. Grégory Henry en cultive 10 hectares. Soit environ 120 tonnes par an. Pour pouvoir vivre dignement de son activité, Grégory a choisi la vente directe. Il fixe lui-même les prix et n´est plus soumis aux exigences des coopératives. Puis direction Vaubécourt. Son maire, Martine Aubry, a mis en place un système original pour la restauration scolaire. 700 repas journaliers sont cuisinés sur place pour cinq établissements. L´accent est mis sur le local. La ville travaille avec une quinzaine de producteurs du département. Et le prix du repas est facturé 3,14 euros ! Thomas Leblanc est maraîcher. Il cultive une quarantaine de légumes différents. Tout en agriculture biologique. Il fournit entre autres la ville de Vaubécourt. Toujours en agriculture biologique, Christophe Vauthier élève 7 500 poules pondeuses. Il a travaillé pendant pour la grande distribution qui lui imposait des prix toujours plus bas. En 2006, il prend un virage à 180 degrés : il passe au bio et favorise la vente directe et les magasins bios. Et ça marche ! Aujourd´hui, Christophe gagne correctement sa vie et a retrouvé une certaine liberté ! Pour conclure l´émission, le sénateur propose à Périco Légasse de rencontrer Jacques Fagot. Un brasseur particulier. Jacques produit une bière fermière. C'est-à-dire qu´il cultive son orge en agrobiologie. Le brassage et le maltage se font sur place ! Il produit environ 150 hectolitres par an.